Il était une fois, Air Afrique 1ère partie

Air Afrique est le nom donné à plusieurs compagnies aériennes africaines créées entre entre 1926 et 1961.

La première compagnie aérienne AIR AFRIQUE, fut fondée en 1926 et devint plus tard en 1928 Transafricaine.

Le 11 mai 1934, une autre compagnie du nom de Régie Air Afrique fut créée, sur l’initiative de l’Etat français. Son objectif était de rationaliser l’exploitation des lignes aériennes des colonies françaises d’Afrique. Le premier vol eu lieu le 7 septembre 1934 avec l’inauguration d’une ligne postale entre Alger et Niamey. Très vite, d’autres lignes sont ajoutées et elle s’ouvre aux passagers le 27 avril 1935. Elle s’agrandit avec l’absorption de la LANA (Lignes aériennes Nord-africaines) créées en 1934, la Transafricaine de 1928 et le 1er janvier 1937 la Régie Malgache créée en 1934. Mise en sommeil au début de la Seconde Guerre Mondiale, elle rejoint la compagnie Air France en 1941.

Le 28 mars 1961, une nouvelle compagnie aérienne du nom d’Air Afrique est créée par onze états africains francophones détenant chacun 6,54 % du capital. Ces pays sont le Bénin (ancien Dahomey, le urkina-faso (ancien Haute-Volta), le Cameroun, la République Centrafricaine, le Congo Brazzaville, la Côte d’Ivoire, le Gabon, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal et le Tchad. La Sodetraf (UTA majoritaire et Air France) détiennent 33 % du capital et un tiers dispose du solde.

Cette compagnie Air Afrique avait son siège à Abidjan et son premier directeur général de 1961 à 1973, était le Sénégalais Cheikh Boubacar Fall (décédé en 2006).

Les premiers vols ont lieu le 1 octobre 1961 avec un avion loué par Air France.  

La répartition de son capital va varier au fil des années, avec les changements dans le rang de ses partenaires. Le Togo a ainsi rejoint le groupe le 1er janvier 1968, entrant dans le capital à hauteur de 6 % par prélèvement sur les parts détenues par la Sodetraf. Le Cameroun et le Gabon s’en retirent respectivement en 1971 et en 1976 pour créer leur propre compagnie…

La compagnie de l’antilope ailée a eu de beau jour, en desservant vingt-deux pays africains, plusieurs grandes villes de l’Europe (comme Paris, Rome, Genève, Zurich, Marseille, Nice etc.) et les Etats-Unis avec la ville de New-York city.

A la fin des années 1970 elle comptait plus d’une dizaine d’avions dans sa flotte… à suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *