L’aéroport international du Caire

L’histoire de l’aéroport international du Caire a commencé dans les années quarante du siècle dernier lorsque la base aérienne américaine de Bayn Field a été établie à cinq kilomètres de l’aéroport d’Almaza pour servir l’Alliance pendant la Seconde Guerre mondiale. Les forces américaines ont quitté la base à la fin de la guerre.
En 1945, l’Autorité de l’aviation civile a repris la base et l’a attribuée à l’aviation civile internationale. L’aéroport s’appelait « King Farouk 1st Airport ». Dans l’intervalle, l’aéroport d’Almaza était dédié aux vols intérieurs.

Il est à noter que le mouvement du trafic aérien pendant cette période, en particulier en 1946, était de 200 000 passagers par an. La capacité horaire de pointe de l’aéroport a atteint 200 passagers par heure.

En 1955, des études ont été menées pour construire un nouveau terminal de plus grande capacité; l’emplacement du nouveau terminal a été choisi entre les deux pistes, à l’est du Caire. Les travaux de construction ont commencé en 1957 et ont été inaugurés le 18 mars 1963.

En 1963, l’aéroport international du Caire a remplacé l’ancien aéroport Héliopolis situé dans la zone Hike-Step à l’est du Caire. Il se composait de halls d’arrivée et de départ, d’un hall de transit et de deux pistes d’une capacité de cinq millions de passagers par an.
Les tarifs du transport aérien ayant atteint 55% dans les années 70, un deuxième hall a été construit en 1977-79 et un troisième ajouté en 1980.

Dans les années 80, les tarifs du transport aérien ont de nouveau augmenté et un deuxième terminal est devenu une nécessité. Le terminal 2,avec ses deux halls d’arrivée et de départ, un hall de transit et une piste, a été construit pour accueillir 3,5 millions de passagers par an.

Source : Cairo International Airport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *