Coronavirus – Cameroun : le Ministre de la Santé Publique (MINSANTE) évalue le dispositif sanitaire à l’aéroport International de Yaoundé Nsimalen

Dr MANAOUDA Malachie et M. ALIM HAYATOU ont assisté à l’embarquement et au débarquement des passagers
YAOUNDE, Cameroun, 19 octobre 2020/ — Le Ministre de la Santé Publique qu’accompagnait le Secrétaire d’Etat à la Santé Publique a effectué hier, 17 octobre 2020 en fin de soirée, une visite de travail à l’Aéroport International de Yaoundé Nsimalen.

Pour le Ministre de la Santé Publique, « l’objectif de cette visite est d’observer comment fonctionne le dispositif sanitaire au niveau de cette porte d’entrée».

Dr MANAOUDA Malachie et M. ALIM HAYATOU ont assisté à l’embarquement et au débarquement des passagers. Ici il est question de voir ce qui est fait en termes de surveillance active de la circulation du virus (prise de température, désinfection des mains, décontamination des bagages, et vérification du test covid).

Le Ministre de la Santé Publique s’est dit rassuré de ce qu’il a vu. « Nous allons certainement renforcer le dispositif ici, mais nous pouvons être sûrs que le Cameroun peut accueillir un certain nombre d’évènements. Notre dispositif est bien huilé ici au niveau de l’Aéroport International de Yaoundé Nsimalen, pour éviter une éventuelle importation du virus ».

Le Minsanté a néanmoins fait remarquer que certains passagers débarquant, présentent des tests issus des laboratoires des pays amis jusqu’ici méconnus. Il a rappelé que le Gouvernement du Cameroun exige un test PCR pour l’entrée sur le territoire national. Pour ce faire, le Gouvernement va se rapprocher des pays amis pour avoir la liste des laboratoires agrées. Ceci va permettre aux équipes sanitaires en poste au niveau de l’Aéroport, de se rassurer de la fiabilité des tests lors des différents contrôles.

Dr MANAOUDA Malachie a également annoncé le déploiement d’autres ressources humaines au niveau de cette porte d’entrée, avec la mise à disposition du matériel par la société MEDITESTS qui va faire de la décontamination et du testing. Cette autre action dira t-il, « va permettre d’acheminer le système de riposte déjà en place vers un testing massif de tous ceux qui arrivent afin de minimiser davantage le risque et garder notre pays dans la situation actuelle, c’est-à-dire la maîtrise de la pandémie ».

 – F. G. MBASSI

SOURCE
Ministère de la Santé Publique du Cameroun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *