Lu pour vous : Session extraordinaire du comité local de sûreté de l’aéroport de Libreville

A la Une Actualité Lu pour vous

Le Général de Brigade Sylvain PANGOU MBEMBO, Directeur Général de l’ONSFAG, a présidé jeudi 01 avril 2021 dans la salle de réunion de GSEZ Airport, une session extraordinaire du Comité Local de Sûreté d’Aéroport (COLSA).

Il a été question de faire le point sur le bilan des badges de sûreté (titres d’accès), délivrés depuis le 16 juillet 2019, date de lancement de la campagne de renouvellement jusqu’à ce jour.

Au vu des nombreux écarts observés, notamment le nombre des badges délivrés aux entités n’ayant aucune assise permanente à l’aéroport, un appel à la responsabilité collective a été lancé sur le respect des principes de délivrance des badges, tels que le temps requis pour que le personnel d’aéroport en bénéficie, et une sensibilisation sur les personnes éligibles aux badges et sur l’application rigoureuse des textes réglementaires.

Prenant part à cette réunion de coordination, M. Romuald Peggy’s SOUNGOU, Directeur de la sûreté et de la facilitation de l’ANAC, a informé l’assistance de la prochaine tenue à Libreville de l’audit de sûreté USAP-CMA OACI qui aura lieu du 26 avril au 03 mai 2021. Le programme de surveillance continue de l’OACI (USAP-CMA) auprès des Etats, a pour objectif de promouvoir la sûreté de l’aviation à l’échelle mondiale en réalisant régulièrement des audits de l’ensemble des États membres de l’OACI, afin de déterminer leur état  de mise en œuvre des éléments cruciaux d’un système de supervision de la sûreté de l’aviation et des normes et pratiques recommandées (SARP) liées à la sûreté et d’en garantir le développement du transport aérien international.

En effet, à l’issue des écarts  relevés lors de l’audit sûreté de 2017, le Gabon par le canal de l’ANAC, a élaboré et présenté un plan d’action correctives (PAC) à l’OACI afin de corriger les carences observées par la mission d’audit. Les progrès que le pays a réalisés dans la mise en œuvre du PAC l’ont rendu éligible à la programmation d’une autre mission de surveillance en matière de sûreté de l’aviation civile. Compte tenu des conditions sanitaires dues à la pandémie à coronavirus, l’audit sera exclusivement documentaire et se fera à distance. Il sera axé sur : la législation, la réglementation, les programmes (de sûreté, de formation, de contrôle qualité…) et les  procédures opérationnelles.

M. SOUNGOU a aussi communiqué sur la mission d’évaluation de mise en œuvre des mesures de sûreté visant à garantir la sécurité des vols en provenance du Gabon vers l’Europe. La mission sera conduite au mois de mai par les experts de la DGAC Française et financée par le projet CASE de l’Union Européenne. Elle sera donc concentrée sur l’évaluation des mesures de sûreté aéroportuaire appliquées autour des vols d’Air France, seule compagnie aérienne ayant une liaison directe vers un pays européen. (rsm)

source : ANAC Gabon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *