Ethiopian Airlines, première compagnie africaine à tester le Travel Pass de l’IATA

A la Une Actualité

Ethiopian Airlines est depuis le dimanche 25 avril, la première compagnie africaine à tester le passeport numérique initié par l’Association internationale du transport aérien (IATA) dans le but de soutenir la réouverture des aéroports en assurant la sécurité sanitaire des passagers et de tous ceux qui travaillent dans le secteur aérien. Ces premiers tests sont prévus pour les vols partant d’Addis-Abeba vers Washington et Toronto, ainsi que ceux à destination d’ Addis-Abeba en partance de Londres et Toronto.


Lancée en novembre dernier cette application mobile, permet entre autres, de donner des laisser-passer de santé numérique, partager les certificats de test ou de vaccination avec les compagnies aériennes et les autorités, mais aussi de lutter contre l’utilisation de documents frauduleux pour voyager.


Le Président Directeur Général de Ethiopian Airlines, a dans un communiqué déclaré : « La technologie numérique est vitale pour résoudre de nombreux problèmes liés à la pandémie. Nous sommes heureux d’offrir de nouvelles opportunités numériques à nos passagers afin de redémarrer pleinement et en toute sécurité les voyages aériens. Nos clients profiteront d’une expérience de voyage efficace, sans contact et plus sûre avec leur passeport numérique Travel Pass. En tant que compagnie aérienne axée sur la sécurité, nous sommes devenues la première compagnie aérienne africaine à suivre l’initiative des laissez-passer de voyage de l’IATA pour faciliter les voyages. La nouvelle initiative augmentera la confiance des voyageurs dans les voyages, encouragera les gouvernements à rouvrir leurs frontières et accélérera le redémarrage de l’industrie »


La compagnie aérienne éthiopienne, prouve une fois encore, son statut de leader en Afrique en tant la première compagnie du continent à tester le Travel Pass, rejoignant ainsi des compagnies telles que : Emirates, Virgin Atlantic, Saudia, Swiss, Singapore Airlines, Iberia etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *